La princesse qui a conquis le monde a attendri toute une planète. L’ultime célébrité, la reine des coeurs, la princesse du peuple immortellement belle, éternellement jeune, qui fera partie des mythes, des grandes légendes qui traverseront les siècles.
L’unique femme qui aura un impact encore plus grand après sa mort et quoi d’autres !
Tous et chacun prenaient plaisir à baptiser cette femme adorable de tous les adjectifs et qualificatifs connus dans la langue de Shakespeare.
La princesse qui a touché le coeur de l’univers et provoqué un océan de pleurs et de fleurs.
L’icône ou emblème sacré que l’on veut conserver précieusement et à tout jamais comme une relique des temps modernes.
Une mère exemplaire qui adorait ses deux fils et qui voulait les protéger farouchement tout en gardant une place dans son coeur pour les enfants défavorisés.
Canonisée dans l’esprit des gens pour son rôle magique et sa beauté vierge qui ne pouvaient qu’assoiffer la curiosité de tous ses admirateurs.
La princesse aux yeux tristes, ambassadrice de charme qui n’a jamais caché son désespoir en public et qui malgré tout a su démontrer à toute une nation comment se tenir debout avec fierté et détermination.
Rose londonienne timide, fragile, vulnérable qui s’est engagée aveuglément dans un combat sans égal contre les momies de la monarchie, en choisissant comme arme de défense une force de caractère et de l’amour en abondance.
Est-ce qu’on aura assez versé de larmes de par le monde entier pour enfin sensibiliser toute une société frappée d’une maladie incurable, le manque d’amour.
Ce qu’on retient surtout de cette grande dame irremplaçable, c’est le courage, l’espoir, le simple message de prendre le temps d’aimer et d’être aimé inconditionnellement.

Par: Louise Vallières


Aurevoir, rose d’Angleterre

Aurevoir rose d’Angleterre;
Puisses-tu continuer de grandir dans nos coeurs.
Tu étais la grâce qui se plaçait d’elle même
Là ou des vies avaient été brisées.
Tu interpellais notre pays
et tu murmurais pour ceux dans la douleur
Maintenant tu appartiens au paradis
Et toutes les étoiles disent ton nom

Il me semble que tu as vécu ta vie
Comme une bougie dans la vent:
Ne faiblissant jamais dans le couchant

Quand la pluie a commencé
Et les empreintes de tes pas tomberont toujours ici,
Sur les collines les plus vertes d’Angleterre
Ta bougie s’est consumée bien avant
Que ne disparaisse ta légende


Mignonne que nous avons perdue
Ces jours vides sans ton sourire
Ce flambeau que nous porterons toujours
Pour l’enfant précieux de notre pays
Et même si nous essayons,
La vérité nous fait pleurer
Tous nos mots ne peuvent exprimer
La joie apportées durant ces années



Aurevoir rose d’Angleterre,
D’un pays perdu sans ton âme
qui regrettera les ailes de ta compassion
Plus que tu ne le sauras jamais


Elton John



Candle in the wind


Goodbye England's Rose
May you ever grow in our hearts.
You were the grace that placed itself
Where lives were torn apart.
You called out to our country,
And you whispered to those in pain.
Now you belong to heaven,
And the stars spell out your name.

And it seems to me you lived your life
Like a candle in the wind:
Never fading with the sunset
When the rain set in.
And your footsteps will always fall here,
Along England's greenest hills;
Your candle's burned out long before
Your legend ever will.

Loveliness we've lost;
These empty days without your smile.
This torch we'll always carry
For our nation's golden child.
And even though we try,
The truth brings us to tears;
All our words cannot express
The joy you brought us through the years.

Goodbye England's Rose,
From a country lost without your soul,
Who'll miss the wings of your compassion
More than you'll ever know.